Grossesse et alcool en Bretagne. Regards croisés sur une priorité de santé

Résumé : Cette étude porte sur la Bretagne, région caractérisée depuis des décennies par une alcoolisation féminine supérieure à la moyenne nationale et présentée institutionnellement comme particulièrement touchée par les troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF). Elle s’intéresse aux écarts observables entre les instructions et recommandations officielles relatives à la prévention et au dépistage des TCAF et les représentations qu’ont de ce risque et de sa prévention les décideurs locaux, les professionnels chargés des suivis de grossesse et les profanes. Or, sur le terrain, ces représentations affectent les actions engagées, tandis qu’en amont, les TCAF constituent, d’un point de vue politique, un enjeu récent de santé publique. L’étude croise les disciplines (histoire et sociologie), les méthodes (qualitative et quantitative) et les outils (revue de littérature, entretiens, questionnaires). D’abord a été dressé un état des lieux du problème de l’alcoolisation fœtale (approche épidémiologique et sociologique) et de sa prévention dans la région (acteurs et politiques). Puis y ont été étudiées les pratiques des professionnels de santé de premier recours (médecins généralistes, sages-femmes…) au moyen d’enquêtes ponctuelles. Même si c’est à un pédiatre nantais – Paul Lemoine (1917-2006) – que l’on attribue la “découverteˮ du syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) en 1968 et quand bien même l’alcoolisation féminine demeure importante dans la région (mortalité toujours supérieure à la moyenne malgré une forte baisse dans les dernières décennies, propension à l’ivresse plus élevée), la Bretagne n’est pas devenue une région pilote en matière de prévention et de dépistage des TCAF. Ce problème de santé, longtemps jugé secondaire au regard des autres problèmes d’alcool observés dans la région (ivresse des jeunes par exemple), n’y a été priorisé que depuis le milieu des années 2000. Pour autant, le problème reste mal cerné : faute d’études suffisantes, le boire des femmes en âge de procréer demeure difficile à caractériser localement ; les données épidémiologiques sur les TCAF font amplement défaut. De fait, la priorisation des TCAF y a été initiée d’en haut (mise en œuvre des instructions nationales) et d’ailleurs (mobilisation de divers « entrepreneurs de cause ou porteurs de problèmes » relayée au niveau local). Ce sont les acteurs traditionnels de la prévention en alcoologie (délégations de l’ANPAA, Codes/Ireps, mouvements néphalistes) et dans le domaine de la périnatalité (réseaux “périnatˮ) qui en sont les moteurs. Leurs actions, inscrites dans les programmes de santé (PRS, certains contrats locaux) et soutenues financièrement par les pouvoirs publics (GRSP puis ARS), visent autant les médiateurs que sont les professionnels en charge des suivis de grossesse (sensibilisation, formation) que les femmes enceintes et leur entourage (journée internationale du SAF chaque 9 septembre…). Pour leur part, les professionnels de santé libéraux (généralistes, sages-femmes) s’impliquent très diversement dans la prévention et le dépistage. Leurs difficultés communes à traiter de cette question reflètent tout autant leurs représentations de leurs patientèles (estimées peu concernées et bien informées) que celles qu’ils se font des TCAF ou leur appropriation de sa prévention (posture ambivalente face aux préconisations d’abstinence – zéro alcool pendant la grossesse – par exemple).
Type de document :
Poster
1er Colloque de la Fondation pour la recherche en alcoologie, Dec 2017, Rennes, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01658999
Contributeur : Thierry Fillaut <>
Soumis le : vendredi 8 décembre 2017 - 08:59:34
Dernière modification le : jeudi 5 juillet 2018 - 13:20:01

Fichier

Fillaut_Poster_FRA_coll_12_201...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01658999, version 1

Collections

Citation

Thierry Fillaut, Florence Douguet, Juliette Hontebeyrie. Grossesse et alcool en Bretagne. Regards croisés sur une priorité de santé . 1er Colloque de la Fondation pour la recherche en alcoologie, Dec 2017, Rennes, France. 〈hal-01658999〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

197

Téléchargements de fichiers

19